Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les causeries d'Othilie

Les causeries d'Othilie

Un peu de tout, pas mal de n'importe quoi. Le tout sans ponctuation ou presque.

première grossesse, première fausse couche : mon expérience

ne suis je pas au top du glamour dans ma blouse d'hôpital et avec mes bas de contention?

ne suis je pas au top du glamour dans ma blouse d'hôpital et avec mes bas de contention?

avertissement : cet article est Mon ressenti sur le sujet il n'y a aucun jugement sur d'autres ressentis tout comme j'espère qu'il n'y aura aucun jugement sur celui livré ici . D'ailleurs je ne force personne à lire. Si je l'écris c'est parce que sur le coup j'aurais aimé avoir des informations ( faciles à trouvées sur internet mais bien trop détaillées pour moi qui préfère ignorer les aspects techniques du corps humains) et aussi parce que malheureusement ( pour vous lecteurs) c'est ce qui a occupé le plus de temps dans ma vie ces dernières semaines  ( alors c'est ça ou pas d'article hein !)

donc voici les faits

Après deux mois de grossesse et malgré la persistance des symptômes nous avons appris la fin de l'évolution ne notre embryon ( embryon, fœtus je ne sais toujours pas ce que c'était).

Bon on va pas se mentir, ça met un petit choc au moral mais on relative vite en se disant que si il n'a pas tenu c'est surement pour une bonne raison et qu'il vaut mieux qu'il parte plutôt qu'il ait des problèmes sauf qu' il voulait pas partir et j'ai gardé ce truc mort en moi un bout de temps après l'annonce ( cad plus 2 semaines par rapport à sa mort ( je ne sais pas si ça meurt vraiment car je ne sais pas si "ça" existe si tôt , d'ailleurs je pense en fait que "ça" existe qu'à partir du moment où on l'investit comme tel ( mais c'est un autre débat et il se trouve que dans notre cas "il" était investit ) )  donc en gros depuis l'annonce on est à 1 mois et 2 jours avant de pouvoir passer à autre choses . Plusieurs stratégies ont été mises en place pour le faire partir : l'attente, les cachets et pour finir le curetage . Mais avant cela on m'a prescrit des examens pour savoir si tout allait bien : tout va bien pour moi mais alors pour la psychologie dans les laboratoires parisiens il faut organiser un deuil national : je me suis faite engueuler parce que je posais des questions ( excusez moi de ne pas savoir à quel moment on doit faire les prise de sang et si on doit être à jeun par téléphone avant de me pointer pour rien franchement j'abuse ) pour l'examen vaginal je suis tombée sur super papy qui ( attention pour le glamour) pestait contre mon vagin qui expulsait le spéculum ( un peu stressée peut être ) et le "renfonçait " sans ménagement ( j'ai saigné mais c'était pas pour ce que je croyais dommage) à la fin excédé il m'a demandé de tenir moi même le spéculum ( normal) j'aurais eu 20 ans , j'aurais été plus choquée par cette nouvelle , moins entourée par Monsieur , ma gynéco, ma famille etc ... je renonçais à la maternité et à la gynécologie en générale dans la seconde ! donc après de parfaits petits résultats ( on peu pas tout rater non plus ) le protocole s'est mis en place :

l'attente: 15 jours ( il faut savoir que ma gynéco est en lointaine banlieue et que du coup aller la voir a nécessité la pose de jours de congés les premiers temps car personne ne savait pas grossesse ) : on m'a décrit l'apocalypse des douleurs de règles ++++ , une hémorragie sauf que moi des douleurs de règles j'en ai jamais eue ( je sais certaines douillent mais moi ça me fait rien vous pouvez me détester) j'ai du acheté des serviettes hyper épaisses en pharmacie( avec même pas des ailettes pour les maintenir super pratique ) j'ai essayé de sauter, de pousser ( je maitrise hyper bien mes muscles utérins si j'arrive à garder un fœtus un jour je saurais ( je pense) comment faire pour l'accouchement) ça n'a pas fonctionné. Un jour j'ai eu très mal ( mais tait ce plutôt psychologique??!) mais rien seulement des pertes jaunes-oranges-marrons très peu , pas de douleur bref un échec cuisant décision fut prise de tenter les cachets c*****c

les cachets : j'ai attendu une semaine ( entre temps j'ai prévenu mon chef pour dégager du temps et qu'il soit prévenu que je pouvais être absente ou devoir m'absenter rapidement car encore une fois l'apocalypse était au rdv  enfin aurait du être car ce fut de nouveau un échec) ( plusieurs échographies ont montré qu'il était fichtrement bien accroché ( j'espère que c'est de bon augure pour la suite si un viable décide de s'accrocher aussi)). À la fin de la semaine il fut décidé de procéder à un curetage ( j'ai utilisé un paquet considérable de serviettes ne me dénoncez pas aux écolos !)

Le curetage: c'est sous anesthésie générale, il faut donc au préalable consulter un anesthésiste ( que je n'ai jamais revu , pas même le jour de l'opération à la place j'ai eu Monsieur bleu qui m'a laissé un joli souvenir sur le bras mais ne vous inquiétez pas c'est de la faute de mes veines qui sont trop petites alors que d'habitude je n'ai que des éloges sur ces "boulevards" sont des marrants les anesthésistes ) j'ai du refaire des examens ( il me restait encore un peu de sang dans le corps depuis la dernière ponction ) mais pas dans le même labo . Je ne peux pas vous dire grand chose ( j'ai pas lu le déroulement de l'intervention je pars du principe que : ce que je ne sais pas ne me nuit pas et je suis une flippette ) seulement je vous dirai que j'ai du porter des bas de contention ( je remercie la merveilleuse infirmière qui m'a aidé à les mettre )( glamour hein?!). L'intervention fut rapide, indolore ( pendant et après) les saignements normaux ( même si j'ai porté des couches ( moment oops) en prévision. Franchement les saignements sont très suportables

Epilogue : quelques jours sous antibios et un mois de pilule et on recommence

Voilà on peut dire que c'est enfin terminé il ne reste plus qu'à recommencer avec plus de succes cette fois ( croisez les doigts pour moi )

merci qui???!!!

merci qui???!!!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Melle Bulle 23/03/2017 22:07

je suis désolée que tu ais eu à passer par le curetage . J'en ai eu un il y a 7 ans, suite à ma grossesse molaire et au final, ça n'est pas ça le pire mais plutôt tout le reste à côté.
Je te souhaite de vite te remettre physiquement et surtout psychologiquement pour te lancer dans une nouvelle aventure.

Othilie 25/03/2017 10:52

pour être franche à partir du moment où j'ai appris que l'embryon était mort j'étais déjà passé à autre chose moralement par contre physiquement je mettrais à présent un petit bémol : 9 jours après l'intervention ( mais ça fait déjà 2-3 jours que ça dure) j'ai des douleurs hyper fulgurantes et intenses qui s'apparentent à des contractions ( il parait) bon ça va mais je ne comprends vraiment pas les femmes qui se passent de péridurale ! ( sinon ça va :) )

Béatrice 16/03/2017 17:28

Plein de bonnes ondes pour la suite <3
(sympa, le bleu ...)

Othilie 16/03/2017 19:33

merci
oui je trouve aussi ce bleu ravissant du coup j'ai mis du vernis vert à mes ongles pour aller avec